GREGG ARAKI


1-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress

GREGG ARAKI. Réalisateur, scénariste, monteur, producteur de cinéma et directeur de la photographie est né le 7 décembre 1959 à L.A, américain. Sa famille est d’origine asiatique et il a étudié à l’université de Californie à Santa Barbara  puis à l’Université de Californie Du Sud en 1985. Son 1er long métrage en 1987 Three Bewildered People In The Night lui rapportera trois prix au Festival International du Film De Locarno.

2-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress

Filmographie sélective: 1992: The Living End, l’histoire d’un prostitué homosexuel atteint du sida. 1993: Totally Fucked Up avec James Duval décrit le quotidien de jeunes adolescents homosexuels à L.A. 1995: The Doom Generation avec James Duval. 1997: Nowhere avec James Duval, suit un groupe de jeunes adolescents, entre drogue, sexe et amour.

18-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress

2004: Mysterious skin avec Joseph Gordon-Lewitt. 2010: Kaboom avec Thomas Dekker, James Duval, se déroule sur un campus universitaire. 2013: White Bird In A Blizzard avec Eva Green. En 2016, il réalise American crime, saison 2 et deux épisodes de Red Oaks.

17-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress


16-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress
15-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 14-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 13-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 12-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 11-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 10-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 9-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 8-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 7-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 6-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 5-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 4-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress 3-gregg-araki-optimisation-google-image-wordpress

Auteur : abbyxav

dévoreuse de films depuis de nombreuses années dont certains sont intimistes, dérangeants ou hors normes. Je les regardes surtout en v.o.s.t.f.r car souvent le doublage enlève beaucoup de choses au jeu de l'acteur et souvent le sens de la phrase est incomplet. Voilà, cinéphile jusqu'au bout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s