GREEN BOOK: SUR LES ROUTES DU SUD


GREEN BOOK: SUR LES ROUTES DU SUD, drame et biopic américain de 2018, réalisé par Peter Farrelly, durée 130 minutes.

Le titre du film est emprunté à une guide de voyage intitulé: The Negro Motorist Green-Book. De 1936 à 1966, ce guide mis à jour tous les ans,  recensait les commerces et autres adresses qui acceptaient la clientèle noire. Ce guide était surnommé « le livre de Green », de l’auteur,  Victor Hugo Green.

Green était un postier afro-américain de New York. Au début, le guide ne couvrait que la région de New York puis il s’est étendu à presque toute l’Amérique du Nord, les Caraïbes et les Bermudes.

Il était en vente dans les stations essences et par correspondance pour permettre aux voyageurs noirs d’éviter harcèlement, arrestation et violence.

Tony lip Vallelonga

Nick Vallelonga est le fils aîné de Tony lip, qui a voyagé avec Don Shirley sur les routes du Sud. Nick a co-écrit le livre qui a inspiré le film car il a grandi avec l’histoire  de ce grand voyage semé d’embûches  et du début d’une amitié improbable entre ces deux hommes, qui a duré 50 ans.

Don Shirley

GREEN BOOK: SUR LES ROUTES DU SUD a obtenu 3 Oscars et 12 nominations en 2019.

Acteurs: Viggo Mortensen, né le 20 octobre 1958 à New York, américain. Mahershala Ali, né le 16 février 1974 en Californie, américain. Linda Cardellini, née le 25 juin 1975 en Californie, américaine.

L’histoire se passe en 1962, aux Etats-Unis, en pleine ségrégation raciale. Un videur italo-américain du Bronx, un brin raciste par ignorance, devient le chauffeur et le garde du corps du pianiste de renommée mondiale, le Dr Don Shirley. Le musicien a intégré le Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Petersburg à 9 ans. Il a donné son premier concert à l’âge de 18 ans.

Pendant leur périple de New York au Sud profond, les deux hommes vont voyager en suivant le Green Book pour savoir où dormir et manger sans subir humiliations ou insultes. A cette époque, les droits civiques commence à monter en puissance, aidés par la position du président John Kennedy. Tony et Don vont se connaître et s’apprécier tout le long de leur voyage et ils en sortiront grandis.

Auteur : abbyxav

dévoreuse de films depuis de nombreuses années dont certains sont intimistes, dérangeants ou hors normes. Je les regardes surtout en v.o.s.t.f.r car souvent le doublage enlève beaucoup de choses au jeu de l'acteur et souvent le sens de la phrase est incomplet. Voilà, cinéphile jusqu'au bout.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s